Billets pour la catégorie Sur la toile :

Chroniques du temps immédiat

Suspendue aux nouvelles du monde. Une impression de mauvais rêve. Tout est logique et irrationnel.

Fillon a embauché sa femme pour cinq cent mille euros sur huit ans.

Lundi, France Inter a préféré commenter la primaire de la gauche que les centaines de milliers de femmes qui ont marché contre Trump.

L'état-major du Département d'Etat américain démissionne. (Enfin. Enfin de la résistance en haut lieu).

Trump signe décret sur décret, IVG, mur, oléoduc, fait disparaître des pages du site de la Maison Blanche. Sa femme a l'air profondément triste.

Le terme "alternative facts" fait exploser les ventes de 1984 (un livre interdit en Floride pour son contenu communiste…)

——————————————
Agenda
Finalement B. a signé. La boîte aux Etats-Unis est créée. Nat vient en France le mois prochain.
J'ai choisi mes spectacles à l'opéra pour l'année prochaine.

Mecmiye Alpay et Asli Erdogan

Je me pose et lis cinq jours de fils RSS (591 billets, heureusement que les blogs sont morts).

Suivant une alerte de Guillaume et suivant la méthode d'Amnesty international, je vous propose d'envoyer des cartes postales à Mecmiye Alpay et Asli Erdogan.

L'adresse est la même pour les deux:
Bakırköy Kadın Kapalı Tutukevi
C-9 Koğuşu
34147 Bakırköy Istanbul
TURQUIE


Ici, on vous propose de prendre vos cartes postales en photo pour les poster sur les réseaux sociaux avec le hastag #yazarimadokuma


-----------------------
Annonce : c'est officiel, nous déménageons à Nanterre préfecture dans neuf mois à un an.

Une photo par jour pendant un an

C'est un défi tout simple, la difficulté étant de tenir dans la durée (vous pouvez tenter si vous voulez, sur Flickr, FB, twitter, un blog…)

Gilda photographie son plaisir d'être vivante : Clandestines sardines.
Patrick fait dans le quotidien : trois cent soixante cinq.
Guillaume, peut-être pas comme d'hab mais comme souvent, se dénigre : 365 photos pourries.

Jardins

Aujourd'hui j'ai écouté Gilles Clément sur les jardins (et parcs).

Il manque à la radio les photos projetés (ils sont peut-être sur le site du Collège, je n'ai pas cherché) mais on se fait une bonne idée de ce qu'il montre rien qu'à l'écouter.

Je note ici le jardin politique: un jardin d'orties, contre une «loi inique» (sic), l'interdiction des pnpp (préparations naturelles peu préoccupantes, toutes les alternatives naturelles aux pesticides et autres).
Cet avis d'un professeur posé m'est précieux car je ne sais jamais en écoutant à la radio les personnes qui protestent si elles ont raison ou si elles sont dans le théâtre. L'ennui c'est que ce n'est pas incompatible; or j'ai beaucoup de mal à prendre au sérieux les personnes théâtrales; or il faut souvent être théâtral pour passer dans les médias (voir le récit de Jane Eyre dans Jane Eyre, quand la famille qui l'accueille lui conseille d'être plus sobre dans le récit de ses persécutions)).

Belle leçon inaugurale qui allie méditation, rêve et engagement politique.



------------------
Encadrement des débutants: Véronique et Gaël, François-Xavier et Simon.
Champagne: Jean-Marie offre un pot car il quitte le club. Vincent m'explique le principe de ses tableaux de suivi de présence. Je crois que je vais adapter l'idée pour suivre la régularité de mes lectures en théologie et de mon travail en grec.
Film: Truman. Pour apprendre à mourir.

Documentaires (ou non-fictions)

Depuis le début de l'année, Aymeric propose sur FB et twitter un top 5 par jour, sur un sujet qu'il choisit.

Le 21 mai, il s'agissait du top 5 des non fictions filmées.

Je recopie ici son top 5 ainsi que les suggestions de ses contacts FB, pour mémoire (LAV : liste à voir en parallèle de PAL, pile à lire).
J'ai regroupé les titres selon les auteurs des commentaires (j'en conserve les noms par ailleurs, mais comme il s'agit de pseudos FB qui pour la plupart n'ont pas la moindre idée de mon existence, j'anonymise. J'attribuerai les commentaires à leur auteur sur simple demande de celui-ci).

Top 5 d'Aymeric:
1. Shoah - Claude Lanzmann
2. Sans Soleil - Chris Marker
3. Pourquoi Israël - Claude Lanzmann
4. Veillées d'armes - Marcel Ophuls
5. Agnès de ci de là Varda - Agnès Varda

Citizen 4

L'Ordre
- Jean Daniel Pollet
Une partie de campagne - Raymond Depardon
Heartworn highways - James Szalapski
When We Were Kings - Leon Gast
La Sortie de l'usine Lumière à Lyon - Louis Lumière

The Cramps- Live at Napa State Mental Hospital

Civil war
de Ken Burns.
Les statues meurent aussi de Resnais et Marker
Dead Birds de Garner

The Fog of War
et The Unknown Known d'Errol Morris
Into The Abyss de Werner Herzog

Le Voyage de Primo Levi
La femme aux cinq éléphants

Les frères Taviani - César doit mourir
Dreaming by numbers
Looking for Richard

A la recherche de Vivian Maier

La Reprise du travail aux usines Wonder
Le fond de l’air est rouge
L’Heure des brasiers.

Nanouk
et L’Homme d’Aran

Wiseman

Nick's Movie de Wenders
Trop tôt trop tard des Straub
Hôtel Terminus de Marcel Ophuls
Dziga Vertov (L’Homme à la caméra)

Titicut Follies (Wiseman)
Rencontres au bout du monde (Herzog)
Nanouk l'Esquimau (Flaherty)

The Art of Killing Joshua Oppenheimer


Je crois que les documentaires sont toujours attachants, car ce qui nous est montré, c'est l'attachement du réalisateur à son sujet, quel qu'il soit. Ce que nous aimons, c'est l'attachement, la dévotion, la dédication.

New York, New York

J'attends H. parti en rendez-vous. Je surfe encore.

En français, tout sur New York.

Je disais tout à l'heure en prenant le métro que j'aurais aimé savoir comment le métro avait été remis en marche après Sabrina. Ça tombe bien, il y a une une expo sur le sujet.
Plus généralement, une vidéo qui fait un peu peur sur le métro (pour Matoo et Jean Ruaud et Vincent (désolée Philippe, c'est en anglais, mais certaines images parlent d'elles-mêmes)).
Et une histoire du métro par la typographie.
J'ai essayé de vérifier si cette façon de voir la station de City Hall était encore valable. Apparemment oui (nous n'aurons certainement pas le temps de vérifier par nous-mêmes).

New York en 50 objets.
New York avant New York
Un guide de New York en 1916
Portraits de New Yorkais: que font-ils le mercredi?
Des gens qui aiment des lieux (pas uniquement New York).
Des photos prises par des inconnus par un appareil laissé à dessein sur un banc avec un petit mot: "prenez les photos que vous voulez, je reviens ce soir".
Encore de très beaux portraits
Des "guides" de New York quartier par quartier par une amoureuse de sa ville (je crois que c'est une femme mais je ne sais plus où je l'ai vu).

Des étrangers à New York (la dernière histoire en date longuement développée, mais il y en a d'autres)
Et le New York des tunnels, dans les marges.

Parisiens versus New Yorkais en vignettes (assez vieux : c'est devenu un livre).

Des stats tristes

Rien à raconter, alors je mets quelques liens de sujets effleurés sur FB :

- le rapport du Crédit Suisse sur la richesse mondiale (merci JY) et ma mauvaise conscience à savoir que je fais partie des 5% les plus riches (évidemment, cela fait trois cent cinquante millions de personnes malgré tout);

- la courbe descendante des tués sur la route en quarante ans;

- des chiffres sur le suicide (2006. De la difficulté d'identifier précisément un suicide. Des hommes âgés de plus de 45 ans et non des adolescentes anorexiques. Etc.) Un observatoire a été créé en France en 2014.
Le projet le plus extraordinaire que je connaisse contre le suicide est celui-ci. Il a été transplanté en Allemagne, j'aimerais qu'il s'implante en France.

Cecil

C'est l'histoire d'un lion abattu par un Américain. J'ai vu passer l'histoire il y a deux ou trois jours. Le lion a été attiré hors de la réserve où il vivait protégé, blessé à l'arc puis traqué et achevé quarante heures plus tard.
Ce braconnage ou brigandage a coûté cinquante mille dollars à l'Américain (tout cela reste à confirmer tout en étant considéré comme sûr: le nom de l'Américain a été dévoilé ainsi que son adresse). Les deux autochtones qui l'ont aidé ont été arrêtés, quant à lui, nul ne sait où il est (et heureusement pour lui, je pense).

J'ai donc vu passer cela sur FB sans doute chez une amie qui relaie énormément d'informations sur la vie animale (notamment la protection des chevaux sauvages en Amérique).

L'étrange, c'est que cela s'est emballé. Fatigués de la Grèce, de Daech, de l'Ukraine? Heureux de trouver enfin un coupable identifié, identifiable, pour un crime aux contours nets, l'illustration sans appel que l'argent permet de se penser au-dessus des lois1? Pour l'opinion publique occidentale, en quelques heures, cet Américain est devenu LE salaud emblématique (c'est tout au moins un connard dans les grandes largeurs).

C'est alors que certains, par conviction ou snobisme (ne pas hurler avec la foule peut s'interpréter de ces deux points de vue), ont commencé à dénoncer le "lynchage"2 médiatique, regrettant qu'on ne parle pas de sujets plus graves concernant l'Afrique (sachant que j'ai rarement vu chez eux quoi que ce soit en relation avec l'Afrique).

Bref, cette histoire est une sorte de parabole exemplaire (paradigme?) de ce que peut devenir un fait divers sur FB et les "réseaux sociaux" (entre guillemets, car ceux qui utilisent cette expression affectée me font rire).



PS : Sachant que mon ancien chef partait en safari3 (il conservait des cartouches gros calibres sur le bord de son bureau), aurait-il été susceptible d'une telle infamie? Je me le demande.



Note
1 : En France, au même moment, le roi d'Arabie privatisait une portion de plage publique avec l'approbation du préfet et demandait qu'aucune femme (CRS) ne fasse partie des agents chargés de sa sécurité. A-t-il payé pour cela? Ce serait du même ordre (tout s'achète, retour des privilèges, il n'y a pas égalité devant la loi (au moins, dans l'affaire Cecil, la loi n'a pas plié, elle a été violée)), ou pire, n'a-t-il pas payé, n'est-ce que bassesse du gouvernement? Nous n'en savons rien.

2 : Cela atteint de telles proportions que je commence à craindre pour sa vie s'il est découvert. On dirait des ayatollahs à la poursuite de Rushdie.

3 : Car tuer est légal dans certains lieux, qu'il s'agisse d'élevage à cette fin ou de régulation des populations.

Quelques articles médicaux

* Celui de Sophie, sage-femme. Je mets un lien vers un billet qui m'a rappelé le commentaire du jésuite grec devant nous, les Français en vacances: «ça fait du bien de voir des gens qui vont bien».

* Ce billet sur les neurosciences, pour nous souvenir que "la liberté" n'est pas si simple (et que tout cela incite à la réflexion. Nous ne sommes pas ce que nous croyons être, mais que sommes-nous? Voir tout ce blog (en anglais)).

* pas un blog mais un article, toujours en anglais, sur la façon dont nous avons perdu nos repères par rapport à une vieillesse "normale" (sachant que j'ai plutôt le problème inverse: je considère trop vite qu'on ne peut rien faire, et je découvre sans cesse à nouveau combien nous savons traiter de dysfonctionnements. C'est merveilleux).

Un petit déjeuner fautif

Je voulais m'inscrire à l'un de ces petits déjeuners professionnels organisés autour d'un thème par des entreprises (souvent des cabinets de conseil) qui se constituent ainsi un carnet d'adresse de clients potentiels. Puis j'ai oublié, puis j'ai envoyé un mail hier vers quinze heures et j'y suis allée ce matin sans attendre la réponse, me disant que je m'ajouterai manuellemaent sur la liste des participants.

Le lieu de rendez-vous était dans l'un de ces centres de conférence que les entreprises louent pour avoir de grandes salles. Quand l'intervenante a commencé à parler, je me suis dit que je m'étais trompée de petit déjeuner, et pire, que le sujet de celui-ci ne m'intéressait pas du tout: c'était une veille sur les tendances de la formation professionnelle dans le monde (intervention organisée par Opcalia). (Je n'ai jamais pris la formation professionnelle très au sérieux, et cela doit être très français, car l'intervenante a confirmé que nous étions connue pour cela: ne prendre la formation que pour une obligation légale et non pour un investissement. (Apparemment une loi est en train de tenter de moderniser et de changer cet état d'esprit).
(A la pause, j'ai vérifié à l'accueil: il n'y avait pas d'autre petit déjeuner d'organisé ce matin. Au bureau, un mail m'attendait pour me prévenir que celui auquel je voulais assister avait été annulé.)

J'ai tout de même pris quelques notes. Apparemment la grand'messe internationale de la formation est organisée par l'ASTD. Il y a trois ou quatre conférences par ans dans des grandes villes américaines, rassemblant environ neuf mille personnes dont 40% d'Asiatiques (une dizaine de Français). Ces conférences rassemblent quatre cent cinquante exposants; leur liste à trouver sur le site de l'ASTD permet d'avoir une idée de ce qu'ils vendent et de ce qui se vend.
Le e-learning est en perte de vitesse, les formations sont de plus en plus un mix de formation théorique virtuelle, de préférence des vidéos ne dépassant pas une quinzaine de minutes, et des formations très pratiques en présentiel.

Les formateurs doivent captiver les gens (au sens propre), sinon au bout de dix minutes tout le monde est sur son smartphone (ce qui me paraîtra toujours hautement impoli mais ne paraît choquer personne). La compétence du formateur est remise en cause en permanence par les formés susceptibles de faire des recherches google pendant la formation pour vérifier ce que dit le formateur (!).
De plus en plus, il est demandé de mesurer un ROE (Return on Expectations: prouver que les salariés ont réellement acquis une compétence, par une mesure avant la formation, puis un ou deux mois après (formation à la délégation, par exemple: le formé délègue-t-il davantage après qu'avant?)), voire un ROI (Return on Investment), ce qui est beaucoup plus difficile à évaluer car il n'y a pas de mesure "toutes choses égales par ailleurs" (comment mesurer l'impact d'une formation commerciale si par ailleurs le marché s'est écroulé, il y a eu crise économique, des concurrents ont fusionné?)

Tout ou presque est disponible sur Youtube (l'intervenante ne tenait absolument pas compte des éventuelles problèmes de langues et des niveau des salariés). «Ce que vous avez à faire, c'est repérer sur le net ce qui vous intéresse pour le mettre à disposition des salariés». (Au passage problème du droit d'auteurs: ne pas vendre ce qu'on récupère gratuitement.)
In petto je me suis dit que c'était une piste pour les documentalistes, car trouver la meilleure vidéo sur un thème à partir des tags étrangers servant à l'indexation… pas si simple et surtout très long. Les serious games sont moins à la mode. J'ai noté le nom d'un jeu pour se former à la négociation: The Merchants".

Ce qui est en train d'émerger, ce sont les MOOC (Massive Open Online Course), formations en ligne données par les professeurs de grandes universités, formations gratuites devenant payantes si l'on veut obtenir une certification. (Le modèle économique de ces MOOC n'est pas encore stabilisé: comment diffuser gratuitement des cours en ligne pendant que les étudiants en présentiel paient dix mille dollars l'année?)
Il existe des légendes: les MOOC auraient permis de repérer des ingénieurs nigériens ensuite invités en Californie, etc, etc. (Notes: éclatement des frontières, faites vos MOOC, mettez vos vidéos sur internet, mais attention, pas toutes vos compétences, car que vous resterait-il à vendre?)
En France, deux sont très connues: une formation de Lille en gestion de projet, une du CNAM en management.

J'ai noté par ailleurs une liste de noms et adresses:
coursera
edX
udacity
Carnegie Mellow
Stanford
classe to go
coursebuilder, proposition Google pour créer des MOOC à usage interne (des SPOC).

Dernier point : un formateur doit être sur linkedin et avoir au moins quatre cents contacts (ratio américain). Il faut avoir également des recommandations, donc à la fin de chaque formation, demander aux formés d'aller déposer un petit mot… (et ça m'a paru étrange, déjà que je trouve étrange que les restaurants ou gîtes nous demandent de le faire sur Tripadvisor, mais le demander pour soi quand c'est soi le produit, et non plus la chambre ou la cuisine…)

Jouons avec Ameli

Au moment où j'allais quitter le bureau, une stagiaire qui étudie les impacts des décrets à venir en santé (les paniers de soins) m'appelle pour savoir où trouver la base de remboursement des différents actes médicaux, et notamment celle des lunettes. Je me souviens de quelques liens sauvegardés en favoris. Les voici pour ceux que cela fascine (c'est effectivement fascinant).

Trouver un acte par mot-clé ou code. (Je n'ai pas réussi à trouver la consultation du médecin généraliste. Sans doute n'est-ce pas un "acte". Je recommande la consultation par chapitres).

La NGAP (Nomenclature générale des actes professionnels) à télécharger en pdf en bas de page. Aussi précis que la notice pour la déclaration d'impôts.

Et enfin la réponse à la question sur la base de remboursement (BR) des lunettes. N'hésitez pas à fouiller dans la colonne de gauche, par curiosité.

Il n'y a que deux sujets de dispute dans un couple

Most disputes and other conversations are about two things: do you care about me, and can I trust you. When you argue about putting the toilet seat down or whether we should go to the in-laws’ for Thanksgiving, it’s only partly about those actual things. What it’s really about is this: I care about the toilet seat (or going to my parents’ house for dinner), so can you show me you care about what I care about? If you ignore the other person’s desires (continually leave the toilet seat up when they ask you not to), then you are signaling you don’t care about what they care about. And what it’s really about is, I’ve given you my heart and opened up to you, so can I trust you with it? Will you reject me?

La plupart des disputes et autres conversations tournent autour de deux sujets: fais-tu attention à moi et puis-je te faire confiance?
Quand vous vous disputez à propos de la lunette des WC non rabattue ou de l'opportunité de dîner chez vos beaux-parents pour Thanksgiving, cela n'est que partiellement l'objet de la conversation. Ce qui se joue en réalité est ceci: «la position de la lunette des WC (ou aller chez mes parents pour Thanksgiving) a de l'importance pour moi, alors pourrais-tu me monter que tu fais attention à ce qui est important pour moi?»
Si vous ignorez continuellement les souhaits de votre conjoint […], vous montrez que vous n'accordez pas d'importance à ce qui est important pour lui. Ce qui se joue en réalité est ceci: «je t'ai ouvert mon cœur et je te l'ai offert, puis-je te faire confiance pour que tu en prennes soin? Vas-tu me rejeter?»

Recherches sur la Palestine et ses environs

La lecture de Clarel de Melville (le déchiffrage patient, plutôt) m'amène à me constituer une bibliothèque de liens (je n'arrive pas à déterminer ce que peut être "the Urn" du Christ: urne, tombeau, châsse? Autel? Pas de photo, tombeau doit être le plus probable. Comme toujours, j'utilise beaucoup Google Images).

des photos de Jérusalem
le tombeau du Christ à 360°
l'oasis de Ferian (blog très intéressant, dommage que je ne lise pas l'italien
(prière musulmane devant la cathédrale de Milan)
des nuances de vert
un lexique d'hébreu pour identifer certains lieux
ou encore des cartes (à noter les précisions sur les températures du jour: il ne fait pas si chaud!)

Des liens

Un vrai pub pour hobbits (merci Caféine)

un jeu sur amiga (je me demande ce que nous avons fait du nôtre — aucun souvenir)

le pétrole du Kazakhstan (cela doit concerner Zvezdo)

un film de zombies tourné dans les locaux du Cern

une ode au mariage

le divorce homosexuel en Israël fait avancer "la cause" du divorce pour tous

Grothendieck, génie des maths

un blog de pharmacien

architecture soviétique et sciences-fiction

remontez (ou descendez) jusqu'à trouver le tweet qui commence par 1 : l'Iliade en 140 tweets

et last but not least, ne ratez pas les aventures du Pape sur Twitter.

De quelle couleur est le blanc ?

Comme le temps passe vite. Ce billet aurait dû intervenir tout de suite ou peu après celui-ci. En effet, j'avais eu la surprise en cherchant la couleur évêque (enfin, je ne savais pas qu'elle portait ce nom, j'ai cherché "violet" et "mauve" dans google images et pris ce qui me convenait le mieux) de découvrir l'existence de la couleur cuisse de nymphe émue alors que je pensais que c'était une invention de Louÿs (vérification faite, chez Louÿs, il s'agit de "cuisse de nymphe calmée").

Il ne faut pas confondre "cuisse de nymphe émue" et "cuisse de nymphe" (nous avertit Wikipédia). Je découvris alors les teintes de blanc et leurs noms.

Si vous avez des minutes de votre vie à perdre

Le web inutile (mais pas sans intérêt. Enfin, un certain intérêt.)

La fin du monde? c'est dépassé

Le billet s'intitule à peu près : De quoi diable parler avec votre cousin zarbi devenu adulte ? et propose quelques sujets pour la table de Thanksgiving. Je pense que cela pourrait servir à Noël.

Donc:

Dans son dernier livre, le pape affirme que Jésus est né "plusieurs" années plus tôt que ne le suggère le calendrier actuel. Nous serions maintenant aux environs de 2017. En quel sens cette hypothèse affecte-t-elle les calculs du calendrier maya?

Ma mère a déclaré ma chambre zone sinistrée

Voici l'occasion de traduire un billet d'un blog qui reprend des lettres curieuses ou émouvantes.

En 1984, un élève de cinquième nommé Andy Smith présenta la requête suivante au président Ronald Reagan :

Aujourd'hui, ma mère a déclaré ma chambre sinistrée. Je souhaiterais bénéficier d'une aide fédérale afin d'embaucher une équipe pour nettoyer ma chambre.

Reagan répondit par la lettre suivante.

(Source: Reagan: A Life In Letters)

Andy Smith
Irmo, Caroline du sud
11 mai, 1984

Cher Andy:

Je suis désolé de répondre avec tant de retard à votre lettre mais comme vous le savez j'étais en Chine et je n'ai trouvé votre lettre qu'à mon retour.

Votre demande de bénéficier du fonds d'assistance aux victimes de sinistres a été dûment enregistrée mais je dois souligner un problème technique: c'est l'autorité qui déclare le désastre qui doit déposer la requête — dans le cas présent, votre mère.

Cependant, ce point mis à part, il me faut faire état du problème plus grave du niveau des fonds disponibles. Il s'agit d'une année de catastrophes naturelles, avec 539 ouragans déclarés à la date du 4 mai et davantage à venir, de nombreuses inondations, des feux de forêt, la sécheresse au Texas et plusieurs tremblements de terre. Ce à quoi je veux en venir, c'est que les fond disponibles se tarissent dangereusement.

Puis-je vous faire une suggestion? Notre administration, persuadée que le gouvernement intervient dans de nombreuses affaires qui seraient mieux traitées au niveau local par des volontaires, a lancé un programme d'initiative du secteur privé, appelant la population à développer le bénévolat pour résoudre la plupart des problèmes locaux.

Votre situation paraît d'origine naturelle. Je suis convaincu que votre mère avait toutes les raisons de proclamer votre chambre zone sinistrée. En conséquence, vous êtes en excellente position pour lancer un programme supplémentaire de volontariat qui viendra s'ajouter aux trois mille déjà en place dans le pays: félicitations !

Mes hommages à votre mère.

Bien à vous

Ronald Reagan

Québec, Afrique, bande dessinée, latin, quatrains : quelques blogs.

Embruns suit les événements au Québec.

Ici, des nouvelles du monde avec analyses et cartes (voir la montée de l'extrême-droite en Europe).

Plus gai, des nouvelles de la bande dessinée (enfin, deux morts récents, tout de même (Moebius et Sendak)) et plus largement de livres aimés.

Un blog pour —apprendre? — réviser? le latin ou tout simplement lire des traductions d'Horace.

Enfin, un quatrain quotidien donnant une forme fixe à l'air du temps («contrainte molle dure à tenir», l'esprit du blog est donné).




Encore plus tard:
Et un peu d'études de jeux video via Very Serious Geek

Quelques liens

Ça ne s'arrange pas : plusieurs jours sans même pouvoir arriver devant cet écran. Voici quelques liens thésaurisés avant de compléter les jours précédents (de dimanche à ce soir):

l'odeur des livres en bouteille

quelques pas de danse au ralenti

des raisons d'être optimiste

des portraits d'artistes, de savants, de chanteurs…

450 films libres d'accès (Wells, Lang, Tarkovsky, le premier court-métrage de Lynch, etc)

un projet obsessionnel en blanc (dédié à Guillaume) qui aime les obsessions (je le comprends)

le dessin technique d'une brique de lego

des ordres de grandeur démographiques: équivalence entre la population de mégalopoles et celle de quelques Etats d'Amérique

un peu de bisounours israëlo-iranien (irénisme, dirais-je à ma collègue en manque de gros mots)

l'histoire de la page de Google (conte pas du tout moral, l'incompétence récompensée)

le hashtag #jenaipasportéplainte : contre le silence qui suit un viol

un jeune blog qui raconte des histoires d'enfance, et qui m'intrigue, parce que les histoires sont assez longue: va-t-il tenir le rythme?

trajet de la Comté au Mordor (ne faites pas comme mon fils, regardez les lieux traversés)

écouter des auteurs (anglais) morts (pastiche en anglais).

Vous pouvez vous recoucher

Douzième (!!) journée du sommeil.

Rendre le monde plus fou

A bas la société de consommation


Je traduis un article trouvé sur twitter:

Cette lettre a été envoyée par un grand magasin anglais d'Oxford à l'une de ses clientes:

Chère Madame Murray,

Bien que nous apprécions à leur juste valeur vos visites régulières et l'usage de votre carte de fidélité, le directeur de notre magasin envisage de vous interdire, à vous et à votre famille, l'entrée de nos magasins, à moins que votre mari cesse ses excentricités.

Vous trouverez ci-dessous une liste de ses méfaits commis durant les derniers mois, tous attestés par les caméras de surveillance:
- le 15 juin, a pris 24 boîtes de préservatifs et les a distribuées au hasard dans les caddies de clients quand ceux-ci regardaient ailleurs;
- le 2 juillet, au rayon articles ménagers, a réglé les sonneries des minuteurs de façon à ce qu'elles se déclenchent l'une après l'autre à cinq minutes d'intervalle;
- le 14 août, a déplacé un panneau "attention, sol glissant" sur une zone moquettée;
- le 4 octobre, a utilisé l'objectif d'une caméra de sécurité comme miroir pour se curer le nez;
- le 3 décembre, a parcouru tout le magasin en regardant autour de lui avec méfiance et en fredonnant audiblement le thème de "Mission impossible";
- le 18 décembre, s'est caché entre des vêtements suspendus en criant «Attrapez-moi, attrapez-moi!»;
- le 23 décembre, s'est enfermé dans une cabine d'essayage, puis a crié très fort: «Il n'y a pas de PQ ici».

Veuillez agréer nos sincères salutations,

Le directeur du magasin

Repéré par Derrick Soo


Le livre des questions (version pas très sérieuse, j'en ai peur)


J'aime beaucoup le septième livre. (Surprise de voir apparaître ici Roger-Pol Droit…) J'aime bien l'idée aussi de voir la tête de gens dans le frigo (livre 3) : 241543903(ceci est la raison (enfin, l'une des) pour laquelle j'aime les Américains: cette façon de s'amuser ensemble sans avoir besoin de savoir qu'ils ne seront pas seuls à agir ainsi, sans avoir peur du ridicule… (Et ça y est, je viens de comprendre ce que c'est qu'un "MEME".))

Fortitude

J'ai découvert ces photos grâce à l'un de mes blogs favoris.

J'ai mis un moment à comprendre de quoi il s'agissait.
C'est merveilleux. Terrible et merveilleux. If… de Kipling à l'échelle d'un peuple.


Cela me rappelle quelque chose qui m'a touchée dans La Colline aux coquelicots: l'évocation simple, sans commentaire, d'un père disparu à la guerre, d'une mère morte des radiations nucléaires. Aucun commentaire, ces événements ne nécessitent ni explication, ni regret exprimé, ni compassion visible. Il faut vivre, prendre des décisions, continuer. La compassion s'exprime par des actes et non des mots. L'action se déroule en 1963, le pays prépare les jeux olympiques de 1964.

des liens

De la musique :
- un blog anglais consacré aux compositeurs français (mais pas que) ;
- un Ring condensé (Saint-Quentin-en-Yveline, pourquoi ne pas faire simple pour une fois?).

Fabrication des sacs d'école Barbie.

Du pétrole :
- un blog
- un livre.

Du tricot :
- je l'ai sans doute déjà posté, mais c'est toujours une surprise ;
- plus sérieux, les points au tricot.


et les archives des télévision américaines du 11, 12, 13 septembre. La première vidéo (par exemple) de la liste nous montre les programmes habituels jusqu'à la vingtième minute, puis les images trop connus et le bavardage des journalistes, commentant sans rien savoir ni comprendre, obligés de meubler l'antenne de paroles qui n'expliquent rien.

Liens suisses

Nabokov a légué ses papillons au museum de Lausanne.

Fondation Joyce: unhurried reading (c'est bien mieux que close reading);
le Schnebelh;
Saint Gall;
casa Nietzsche;
Soglio;
fondation Rilke;
espace Ella Maillart;
Amiel et Nabokov;
Gustave Roud;
centre Robert Walser

Pas de poussière mais de la patine

Liens

Citation de twitter:
«@tomgara: Mubarak made Ben Ali look classy, Gaddafi made Mubarak look benevolent, and Assad might just make Gaddafi look like a gentleman.»
  • Les trois à consulter régulièrement
Knowtex, sciences et société, société, sciences,
Transit-city, des villes, le présent, l'avenir, les rêves et les cauchemars,
le blog en français sur le Moyen-Orient
  • Politique internationale
Syrie et Kurdes
Soutenir les Syriens à Paris
Répression des chrétiens en Chine
  • en anglais
Textes intégraux de grands écrivains ou philosophes et de la musique contemporaine
Tableau périodique des jurons anglais
  • Laïcité
ou presque
Faire appliquer la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat en 1905: actes de colloque, entre droit et histoire.
  • Geek
Une merveille sur les legos
Le traceur de l'iPhone (un peu de technique)
L'idéologie dans les jeux vidéos
Quelques façons de réparer son ordinateur
  • Photos
LA brosse à dents
Japon, Jane Birkin, livres, etc
Japon
  • Masturbation
Cette semaine un sujet à part entière
Twitter et la masturbation (admirez la précision des fourchettes statistiques)
Les objets de masturbation autorisés par Cambridge
Des statistiques
  • Mariage princier
Version dansante
Version porno
La liste des invités
  • N'importe quoi (dans la tradition des nanards de l'été)
Bande-annonce
Un tumblr qui recueille des titres de journaux (envoyez vos trouvailles) dont les croix nazies sur les gâteaux
Un parfum de livres à venir par Lagerfeld
La femme qui n'aimait pas le sport (et donc choisissait ce qu'il y a de plus con pour bien se persuader d'avoir raison de ne pas aimer).

liens

  • Japon
Semaine Japonaise à l'ENS du 26 au 29 avril 2011. (Attention, certains ateliers nécessitent de s'inscrire au préalable.)




- des bateaux
- une analyse des risques de catastrophes naturelles au Japon publiées en mars 2010. (Traditionnellement quand il s'agit de prospectives je recommande les analyses des sociétés de réassurance (l'assurance cherche à ne pas perdre d'argent, et non à en gagner: elle n'a pas la même vision du risque)).
- la fission.

  • un lien geek
histoire et actualité des jeux vidéos.

  • divers
- un rapport sur la prostitution
- un récapitulatif des meilleurs blogs économiques (anglais)
- Isidore, plateforme des sciences humaines et sociales du CNRS
- des documents sur Lacan
- les Cantos de Pound.

*dessins
œuf dur, la disparition des télécommandes, addict au feutre, fromage bleu, cœur.

Liberté, liberté chérie

«On peut rire de tout lors du Carnaval. De tout, sauf du Président Sarkozy. Les organisateurs du Carnaval d'Angers l'ont appris à leurs dépends, la grosse tête du président dans une cage dorée, installée dans le quartier du Lac de Maine pour la promotion de la fête a été saisie par la Procureure de la République d'Angers et ses initiateurs mis en examen.» (Source)



À comparer avec Düsseldorf. (Le sujet n'est pas le même, mais il me semble que ce char de carnaval n'est plus possible en France. Je me trompe peut-être.)

(Not a fish, comme dirait un ami.)

Quelques blogs, des photos et un article

(J'en ai déjà signalé certains).

Des maths illustrées ;

les dessins de Matthieu M., commentés par Emm. (auteur du 6 mars) ;

encore et toujours Antoine Bréa ;

Guillaume (Touraine sereine) s'est réveillé ;

ce blog sur les villes et l'urbanisme (je choisis un billet sur la Chine pour ce lien);

le Flickr de la reine d'Angleterre ;

une étude du procès d'Harry Potter d'un point de vue juridique.

Quelques liens

Des jeunes en colère pillent un magasin Damart;

Günther, encore et toujours (je mets le lien vers un billet sur Bill Brandt. J'aime beaucoup ses photos de corps déformés par la perspective);

LE site sur l'Iran (en anglais, désolée);

comment peindre des pointes de sein à sa Barbie (même si vous ne lisez pas l'anglais il y a des photos);

une vente de photos de Richard Avedon chez Christies le 20 novembre;

les manuscrits de la Mer morte bientôt disponibles en ligne;

le virus Stuxnet dans la guerre cybernétique;

une histoire de la typographie

et la mort de Mandelbrot.

Les billets et commentaires du blog alicedufromage.free.fr sont utilisables sous licence Creatives Commons : citation de la source, pas d'utilisation commerciale ni de modification.