Retour du Berry

Rentrée en passant par Cosne/Loire. Crépuscule interminable sur les coteaux du Sancerre. Nous sommes encore dans les jours les plus longs.

Rentrée en écoutant Victor Hugo sur Napoléon III, avec quelques extraits de Marx.
Trois heures de Victor Hugo. Magnifique.

J-34 Deux invitations

J'ai fait l'aller et retour chez ma tante dans la journée pour l'inviter aux cinquante ans de mariage de mes parents. Je ne la préviens que maintenant car c'est sans doute le maillon faible de la liste des invités : elle et mon autre tante sont bavardes.

Nous étions en train de papoter. Je lui annonce mon projet. Elle n'a pas répondu, a regardé ailleurs, a poursuivi la conversation sur le sujet précédent.
Plus tard je lui ai dit qu'elle était en quelque sorte à l'origine de cette idée car c'était elle qui m'avait expliqué pourquoi je n'étais pas sur les photos de mariage de mes parents. (Douleur d'enfance, mystère, envie devant l'arrière-petite-cousine de deux ans en robe blanche qui me "remplace" sur ces photos: pourquoi pas moi?)
Réponse: «j'aurais mieux fait de me taire».
Je crois qu'elle est terrifiée.

Nous montons à la ferme des parents de l'arrière-petite-cousine (ils ont plus de quatre-vingts ans aujourd'hui) pour les inviter également. Ils sont surpris, mais aussitôt en train de s'organiser. Je les préviens que leur fille et leur fils (lourdement handicapé) viennent aussi: qu'ils s'adressent à I., elle a tout planifié, prévu de prendre le camion (pour le fauteuil roulant) et réservé l'hôtel.
Les billets et commentaires du blog alicedufromage.free.fr sont utilisables sous licence Creatives Commons : citation de la source, pas d'utilisation commerciale ni de modification.